philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » Démarche de consensus relative aux interventions de protection de l’enfance à domicile

Démarche de consensus relative aux interventions de protection de l’enfance à domicile

Cette démarche de consensus concerne un grand nombre d’enfants, un peu plus de la moitié de ceux qui font l’objet d’une mesure de protection, avec les mesures suivantes :
  • les actions éducatives en milieu ouvert (AEMO) et les actions éducatives à domicile (AED) : 167 000 en 2017 (à comparer aux 177 00 accueils) ;
  • Les interventions des TISF : entre 20 et 30 000 familles aidées ;
  • L’accompagnement en économie sociale et familiale et les mesures judiciaires d’aide à la gestion d budget familial : 18 000 familles ;
  • L’accueil de jour : entre 3300 et 5500 bénéficiaires ;
  • Les pratiques de « placement à domicile : entre 5 et 6000 jeunes.
Les recherches présentées sur ces différentes pratiques pointent la faiblesse des budgets (entre 8 et 10% du budget de la protection de l'enfance); la faiblesse du pilotage du fait de la judiciarisation (qui maintient les départements dans un rôle de financeur) ; la faible intensité des mesures face à des familles cumulant les facteurs de risque et de vulnérabilité.
Deux grands idéaux-types sont repérés, qui peuvent être associés : "faire de venir conscient" en aidant les parents et la famille à prendre conscience des problèmes ; "faire devenir acteur" en expérimentant d'autres modes de faire avec les familles.

Pour en savoir plus, voir le site web : www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2019-036R.pdf

Date de cet article : 2021-09-19


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » Démarche de consensus relative aux interventions de protection de l’enfance à domicile